No future?

16/04/10

Vous aurez sûrement remarqué une certaine absence sur ce blog depuis quelques temps. Durant la (jeune) vie de celui-ci, cela s’est déjà produit quelques fois, le plus souvent par manque d’inspiration ou bien tout simplement par paresse d’écriture. Mais cette fois-ci c’est nettement différent, l’envie manque.

L’envie, mais aussi et surtout l’espoir.

Il semble que les élections régionales aient été le déclencheur de cette crise d’espérance. Celles-ci, couplées avec la crise totale (humaine et sociale en plus d’être économique et écologique) que nous traversons, ont exacerbé un sentiment que je ressentais déjà sous une forme latente : celui du ‘no future’, le sentiment que nous nous enfonçons inéluctablement dans une décadence certaine, sous les assauts conjoints d’une mondialisation et d’un néolibéralisme destructeurs et déstructurants, le tout permis par la faillite du Politique. Dans ces conditions, à quoi bon passer des heures à aligner péniblement des mots malhabiles sur une page ouèbe visionnée par une petite centaine de personnes au quotidien (dans les bons jours), dont une grosse partie ne vient que sous l’attrait du tag ‘Beatles’?

Lire la suite »


Responsabilité et droits individuels.

13/01/10

Vous l’aurez peut-être remarqué, je suis entré dans une phase de « low blogging » (dixit Le Chafouin) et ai toutes les peines du monde pour en sortir. Non que l’actualité ne soit guère porteuse ou que les sujets d’intérêt fassent cruellement défaut, bien au contraire, mais l’envie manque. Le temps aussi.

Un deuxième billet en forme de pube donc, pour un point de vue paru sur le site du Monde, à lire ici.

Il ne faut pas se fier aux apparences ni s’arrêter à la première impression. L’auteur, fondateur du Forum de Davos, n’incite guère à la sympathie ‘a priori’. De même, le titre (« Le bonus des traders est un mauvais débat ») est quelque peu rebutant, et heureusement fort peu représentatif de la teneur de l’article. Cela dit, j’ai pu y trouver des réflexions fort intéressantes, que je vous soumets. Allez, lisez!

Lire la suite »