Minarets suisses : le vote de la honte?

30/11/09

C’est aujourd’hui qu’est tombé le résultat du référendum suisse portant sur l’inscription dans la constitution de l’interdiction de construction de minarets, et à la surprise générale, le vote en faveur de cette interdiction l’a très largement emporté. Alors que les réactions politiques en Suisse portent plus sur les risques induits pour leurs intérêts économiques dans les pays musulmans et à l’image du pays dans le monde, les réactions françaises et internationales sont unanimement indignées, seulement quelques temps après l’arrestation de Polanski qui avait déjà déchainé les passions d’une certaine caste médiatique contre ce pays désormais accusé des pires défauts qui puissent exister dans notre monde moderne : xénophobie, racisme, islamophobie, populisme, intolérance. Bref, les suisses, une belle bande de beaufs de base qui n’ont rien compris à la vie…

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Vive la démocratie!

04/10/09

Democratie

Et bah oui, vive la démocratie, le peuple souverain tout ça quoi…

Démocratie, un terme qui devient de plus en plus creux et vide de sens, au fur et à mesure que l’écart entre le peuple et les « élites » se creuse, que monte ce sentiment qu’on nous prend vraiment pour des abrutis… Qu’on dise clairement les choses, ça aura le mérite de l’honnêteté :  nous vivons dans une artistocratie, sauf que ce « pouvoir des meilleurs » se soumet de temps à autres à l’élection, où certains « meilleurs » sont parfois remplacés par d’autres. Le peuple est content, il s’imagine qu’il a le pouvoir : en réalité il n’a que le pouvoir de voter pour des gens qui parlent de sujets dont l’énorme majorité de la population ne comprend pas la moindre miette. En ce sens, la démocratie appliquée ailleurs que sur un plan local et sur un périmètre restreint (style suffrage censitaire) paraît quelque peu problématique : comment voter pour un programme ou des idées de gouvernement forcément complexes alors que la plupart des gens (dont je fais partie) n’ont pas la formation adéquate pour comprendre ne serait-ce que ses prémisses? Sujet complexe. Mais à partir du moment où l’on prétend vivre en démocratie, alors la moindre des choses est de respecter le peuple et son opinion quand on la lui demande. Question de cohérence. Et d’honnêteté. Vertus hélas guère en vogue au sein de la classe politique… Lire le reste de cette entrée »