Mitterrand : le malaise d’une « mauvaise vie »

07/10/09

mitterrandGlauque. C’est le mot qui me vient immédiatement à l’esprit en lisant sur le net les extraits de l’autobiographie de Frédéric Mitterrand, La Mauvaise Vie, parue en 2005. Ces extraits, je les ai découverts comme tout le monde à l’occasion de la polémique qui monte au sujet du ministre de la Culture et de sa supposée pédophilie et appétance pour le tourisme sexuel.

Vous les avez probablement déjà lus, mais je les cite quand même :

« J’ai pris le pli de payer pour des garçons […] Évidemment, j’ai lu ce qu’on a pu écrire sur le commerce des garçons d’ici .[…] Je sais ce qu’il y a de vrai. La misère ambiante, le maquereautage généralisé, les montagnes de dollars que ça rapporte quand les gosses n’en retirent que des miettes, la drogue qui fait des ravages, les maladies, les détails sordides de tout ce trafic. Mais cela ne m’empêche pas d’y retourner. Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément […] On ne pourrait juger qu’un tel spectacle abominable d’un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable […] La profusion de jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles me met dans un état de désir que je n’ai plus besoin de réfréner ou d’occulter. L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système, celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas. »

Personnellement, et en mettant de coté pour le moment les accusations qui sont portées contre Mr Mitterrand, je trouve ces extraits, comme d’ailleurs les interviews de l’auteur faisant la promotion de son livre à l’époque, absolument glauques. Je n’ai pas lu le bouquin (comme d’ailleurs 99% des gens donnant leur avis sur cette affaire), et ne saurais donc juger de sa qualité littéraire, ni généraliser sur le livre dans son ensemble. Néanmoins ces extraits me donnent envie de vomir, tout simplement. Cette bestialité primitive étalée à longueur de phrases, cette noirceur de l’âme, cette déchéance et cette décadence triste et sordide, tout cela me fait à la fois peur et pitié. J’espère sincèrement que la vie de cet homme ne ressemble pas à ça, j’espère pour lui que cette autobiographie n’en est pas une… Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Roman Polanski, une indigation sélective & déplacée.

28/09/09

PolanskiCa m’énerve. Vous me direz que je m’énerve assez facilement, et vous aurez probablement raison. Mais là c’est plus fort que moi, rien qu’à entendre cette caste de bobos artistes pleurnicher sur le compte de Roman Polanski en « exigeant sa remise en liberté immédiate », ça m’agace… Mais qui sont-ils pour exiger quoi que ce soit, qui sont-ils pour juger, qui sont-ils pour s’insurger contre la justice quand on ne les entend d’habitude jamais sur ce genre de terrain, sauf peut-être de temps en temps pour les sans-papiers? Ah si on le sait, ils sont membres d’une caste, et malheur à qui viendrait s’en prendre à l’un d’eux, même de façon justifiée. Le pire n’est même pas là, finalement le réflexe grégaire corporatiste est assez courant, le pire est que des politiques eux-mêmes entrent dans cette danse médiatique, de Lang à Kouchner en passant par le ridicule Mitterrand qui ne perd pas une occasion de se taire. La gauche caviar en action, suivie de près par l’UMP et l’inénarable Frédéric Lefebvre, bref tout le monde veut en être. Ne manque plus qu’une déclaration officielle de Sarkozy… Lire le reste de cette entrée »


Frédéric Mitterrand en short…

20/09/09

Frédéric Mitterand en short pour soutenir les lycéens prépubères de Geoffroy-Saint Hilaire à Etampes, ça ça aurait de la gueule hein? Remarquez, les parisiens auront peut-être eu la chance d’assister à un tel spectacle, puisque notre bien-aimé ministre de la Culture était hier en tête du cortège de la Techno Parade à Paris, aux côtés du grand artiste David Guetta, bien connu pour son oeuvre riche et variée.

Lire le reste de cette entrée »