Paille et poutre.

09/04/10

C’est l’histoire d’une paille qui voulait se faire aussi grosse que la poutre. Euh non, juste une incompréhension totale à la lecture de cette tribune publiée sur Rue89, dans laquelle une quinzaine de journalistes, écrivains, réalisateurs et producteurs critiquent vertement la décision de journalistes de dénoncer à la police une vingtaine de pédophiles rencontrés dans le cadre du tournage de l’émission de France 2 Les Inflitrés, les comparant à des ‘auxiliaires de police’.

J’ai un peu de mal à comprendre comment les journalistes peuvent se positionner ainsi au dessus des lois et de la morale en plaçant leur indépendance tellement haut qu’elle devrait pouvoir leur permettre de s’exonérer de prévenir d’éventuels crimes ou délits. Protéger une source, oui. Un criminel, pourquoi donc?

Par ailleurs, même si la comparaison n’est pas parfaite, en ces temps de critique acerbe de l’Eglise Catholique et du secret de la confession qui fait débat,  je m’interroge…

Publicités