Violences à l’école : quelle réponse?

15/01/10

La violence à l’école fait désormais partie du paysage. C’est triste, mais c’est malheureusement un fait. Le dernier acte de violence en date est une agression au couteau commise dans un lycée du Kremlin-Bicêtre, qui s’est soldée il y a quelques jours par la mort d’un jeune de 18 ans. Sur son blog, pourquoisecompliquerlavie rappelle des chiffres accablants : 

Chaque jour en France, 60 professeurs se font agresser, chaque année scolaire 250 actes de violence sont commis avec armes, 60 agressions sexuelles ont lieu et 80 % des actes de violence sont commis par des jeunes sur des jeunes.

Il s’agit des chiffres de l’année scolaire 2005-2006, mais ces agressions augmentent de 30 % tous les ans, c’est-à-dire qu’en l’état actuel des choses, elles doublent tous les trois ans. En 2009, plus de 4.600 agressions verbales et physiques en milieu scolaire ont été signalées  dans l’académie de Créteil, faisant 3.700 victimes.

On pourrait s’imaginer que dans de telles conditions et face à de tels enjeux, une démarche d’analyse en profondeur des causes de cette violence soit engagée. Comprendre pour mieux réagir. Et c’est donc avec une confiance enthousiaste que je me suis plongé dans le plan de ‘prévention et de lutte contre la violence‘ 2009-2010 de l’Education Nationale.

Autant vous dire que je n’ai pas été déçu du voyage dans le monde des bisounours et du politiquement correct.

Lire la suite »


Un lobby à l’école…

28/09/09

Effarant. De vadrouille sur le net, je tombe complètement par hasard sur cette info de la semaine dernière, passée étonnamment inapercue : SOS homophobie agréée au titre des associations complémentaires de l’enseignement public. Ni une ni deux je fonce sur le site de la dite association et tombe sur leur communiqué de presse dont je reproduis ici quelques extraits:

Après les recteurs de Créteil, Paris et Versailles, le ministre de l’éducation nationale vient d’accorder l’agrément national à l’association SOS homophobie, pour ses interventions en milieu scolaire, après avis favorable du conseil national des associations complémentaires de l’enseignement public.

SOS homophobie se réjouit de cette décision conforme aux recommandations publiées par la HALDE. C’est une avancée importante en faveur de la lutte contre l’homophobie en milieu scolaire. Lire la suite »