Béats de Staline.

23/12/09

Lu sur le site du Figaro:

Une majorité de Russes admire la manière dont Joseph Staline a dirigé l’Union soviétique, selon un sondage publié aujourd’hui, sur fond de controverse sur l’image du dictateur à la veille du 130e anniversaire de sa naissance.

D’après cette enquête réalisée par le Centre d’étude de l’opinion publique russe (VTsIOM), 54% des personnes interrogées ont dit apprécier hautement les qualités de leadership de Staline, tandis que 8% sont d’un avis contraire.

En outre, 37% ont indiqué avoir une attitude positive à l’égard de Staline, alors que 13% ont exprimé de l’aversion envers le Petit père des peuples, né le 21 décembre 1879.

Hallucinant.

Cela dit, il me semble également aberrant de voir qu’en France un parti porte encore, sans que cela ne semble choquer qui que ce soit, le nom d’une idéologie qui a fait plusieurs millions de morts.

Les silences présumés de Pie XII ne font guère le poids devant ceux des intellectuels communistes ayant visité l’URSS et qui en sont revenus en occultant complètement ce qu’ils y avaient vu. Eux n’ont sauvé personne du goulag, eux n’ont caché aucun dissident dans leur propre demeure semble-t-il.

Deux poids, deux mesures. Le coup classique.


Robert Hue, l’indestructible.

05/11/09

Hue2Bonne tranche de rigolade ce matin en écoutant la radio. Le bon Robert Hue expliquait doctement sur France Info en quoi consistait le « Mouvement Unitaire Progressiste« , dont le lancement officiel avait lieu aujourd’hui.

L’ancien secrétaire général du parti communiste (après la remise en cause du crucifix en Italie pour ne pas blesser qui que ce soit, je suis étonné qu’un parti ait conservé le nom d’un pouvoir qui a été la cause directe de millions de morts, mais bon…) lance une nouvelle formation politique dont l’objectif est de rassembler la gauche dès les régionales de mars prochain. A noter que ce « mouvement unitaire » n’est pas un parti avec tous ses « carcans », mais un « mouvement démocratique, unitaire, progressiste, écologiste et humaniste de type nouveau« . Ca fait beaucoup d’adjectifs plutôt cools et sympas, même si on a du mal à comprendre exactement quelle est la nouveauté.  En tous les cas, l’ambition est bien là, puisque le mouvement, très modestement, « veut contribuer à la construction d’une société nouvelle, post capitaliste, fondée sur le progrès social, la préservation du potentiel humain et écologique de la planète, le développement de la recherche et de l’éducation, la démocratie politique et économique, la suppression de toutes les armes de destruction massive« . Je souscrits!

Lire la suite »