Différent?

08/02/10

Hier matin, à la messe, j’ai repéré un ‘paroissien’ pas comme les autres. Vu de loin et de dos, ce jeune garçon semblait pourtant bien ordinaire, aussi ordinaire que ses deux soeurs et ses parents qui l’accompagnaient, aussi ordinaire que n’importe lequel des enfants présents, aussi ordinaire que vous ou moi…

Pourtant, je l’ai très rapidement distingué du reste de l’assistance, et ce sans avoir un sens de l’observation particulièrement développé : il chantait plus fort et plus faux que les autres, faisait de grands gestes, parlait quand il ‘fallait’ se taire, et semblait particulièrement protégé par sa famille et amicalement entouré par ses voisins.

Lire la suite »


Responsabilité et droits individuels.

13/01/10

Vous l’aurez peut-être remarqué, je suis entré dans une phase de « low blogging » (dixit Le Chafouin) et ai toutes les peines du monde pour en sortir. Non que l’actualité ne soit guère porteuse ou que les sujets d’intérêt fassent cruellement défaut, bien au contraire, mais l’envie manque. Le temps aussi.

Un deuxième billet en forme de pube donc, pour un point de vue paru sur le site du Monde, à lire ici.

Il ne faut pas se fier aux apparences ni s’arrêter à la première impression. L’auteur, fondateur du Forum de Davos, n’incite guère à la sympathie ‘a priori’. De même, le titre (« Le bonus des traders est un mauvais débat ») est quelque peu rebutant, et heureusement fort peu représentatif de la teneur de l’article. Cela dit, j’ai pu y trouver des réflexions fort intéressantes, que je vous soumets. Allez, lisez!

Lire la suite »


Rubrique à vrac.

04/11/09

Autant vous dire tout de suite que ce billet n’est pas celui que j’avais prévu d’écrire. Et que l’humour quelque peu douteux du titre dudit billet, et vous l’aurez sûrement remarqué petits sacripants que vous êtes, reflète un état de fatigue pour le moins avancé. En réalité, j’avais planifié, en ces lendemains de fête de la Toussaint, de vous parler de la sainteté. Vaste sujet hein? Tellement vaste que je me suis un peu emmêlé les pinceaux, et qu’après 25 paragraphes et autant de cigarettes, je ne savais toujours pas où je voulais en venir. Alors la sainteté, mesdames et messieurs, ce sera pour plus tard sur ce blog, ce qui ne vous empêche en aucune manière de la mettre en pratique dans votre quotidien, vous avez ma bénédiction!

Pas de sainteté pour aujourd’hui donc, mais j’avais néanmoins envie d’écrire sans toutefois pousser la réflexion trop en avant, rapport à la fatigue sus-mentionnée pour ceux qui ont bien suivi le début. Alors je me contente de quelques commentaires sur une actualité assez riche…

Lire la suite »


Sperme congelé : une fausse affaire qui masque un vrai problème.

19/10/09

microinjectionVous avez probablement entendu parler de Fabienne Justel, dont l’histoire a fait le tour des salles de rédaction, sans pour autant entraîner le débat public que cette femme souhaitait manifestement.

Bref rappel des faits : le mari de cette dame, atteint d’un cancer nécessitant un traitement par chimiothérapie risquant d’altérer sa fertilité, avait effectué plusieurs dépôts de sperme au CECOS de Rennes. Ce patient étant par la suite décédé, sa femme avait demandé la restitution de ce sperme pour pouvoir effectuer une insémination à l’étranger, l’insémination post mortem étant interdite en France. Suite au refus du CECOS, la demanderesse s’est donc tournée vers la Justice, qui a finalement tranché hier : Elle ne pourra pas récupérer les gamètes congelés de son mari, en vertu d’une stricte application des lois de bioéthique et du code de la santé publique.

Lire la suite »


IVG : on peut en parler?

16/09/09

Difficile et spécialement délicat d’écrire sur ce sujet, LE sujet sensible par excellence. Sensible car il touche à l’intime, nécessite une certaine pudeur, et concerne des situations très diverses dont certaines sont dramatiques, dans l’avant comme dans l’après. Sensible car personne ne peut y être indifférent. Sensible également parce qu’en tant qu’homme, il apparaît plus difficile que pour une femme de se faire ne serait-ce qu’une idée de ce que cela peut représenter, et de ce fait plus difficile d’en parler. Sensible encore par la difficulté à évoquer ce sujet en trouvant les mots justes, et en ne condamnant pas.

Sensible enfin parce que parler de l’avortement en France sans en faire la promotion reste un crime de lèse-modernité. Le type même de crime qu’on ne vous pardonne pas, et qui vous range d’emblée dans la catégorie des fascistes, des rétrogrades, des fanatiques. Ce genre de crime qui justifie de juger vos actes à l’aune de vos pensées, comme le démontre cette « affaire » du twestival (inutile de revenir dessus, Koztoujours l’a déjà excellement traité). Mais comme l’a rappelé récemment le Chafouin sur le tout nouveau sacristains.fr, N’ayons pas peur! Le débat n’existe pas, n’existe plus? Paradoxe d’une démocratie qui se drape d’un nom pour masquer ses limites et le fait que certains sujets sont de facto soustraits à la discussion. Il faudra faire avec, mais cela n’empêche pas d’essayer de se faire entendre. Alors n’ayons pas peur…

Lire la suite »