Pédophilie dans l’Eglise : l’Appel à la Vérité.

08/04/10

22.478 : à l’heure où j’écris ce billet, c’est le nombre de personnes qui ont signé l’Appel à la Vérité. Je vous invite cordialement, si ce n’est déjà fait, à vous joindre à cet appel lancé aux médias pour un traitement journalistique digne de ce nom concernant les affaires de pédophilie qui touchent l’Eglise Catholique.

Pour ce faire, nul besoin d’être vous-même catholique : cet appel s’adresse à toutes celles et ceux pour qui les mots ‘objectivité’, ‘vérité’, ‘éthique’ et ‘honnêteté intellectuelle’ signifient encore quelque chose.

Certes, comparés aux souffrances et aux horreurs vécues par les victimes d’actes pédophiles, les mensonges, calomnies et autres approximations qui salissent aujourd’hui le pape et toute l’Eglise peuvent apparaître bien dérisoires. Néanmoins l’honnêteté exige qu’on rende sans cesse témoignage à la Vérité, même si celle-ci n’est pas médiatiquement correcte. Surtout quand les mensonges ne servent qu’à affaiblir ceux qui se sont engagés dans une douloureuse mais nécessaire démarche de transparence et de réforme afin que ces actes criminels et odieux ne trouvent plus jamais leur place dans la maison de Dieu.

Alors lisez, signez, et faites tourner…

Lire la suite »


La tentation Villepin?

30/03/10

Dominique de Villepin a donc annoncé récemment la création d’un nouveau parti ‘au service des français’. Comme l’a bien souligné le Chafouin, cette annonce faite au lendemain d’élections régionales qui ont démontré à la fois l’usure du pouvoir en place, l’échec de la stratégie du parti unique UMPiste et la déshérence des électeurs de la droite modérée s’inscrit fort opportunément dans une stratégie de reconquête d’un électorat centriste dont la conquête s’avèrera cruciale dans l’optique de la bataille présidentielle de 2012. On en est déjà là.

Car si Sarkozy apparaissait récemment encore incontournable de l’extrême droite jusqu’au centre gauche, les dernières élections et la difficile sortie de crise rebattent complètement les cartes, avec une gauche qui parait reprendre des couleurs et une droite qui semble avoir perdu sa vista et son champion naturel : autant la gauche paraissait divisée et soumise à une guerre des égos, autant elle semble ressoudée et capable de gagner, à défaut de porter un projet politique construit. Et autant la droite de Sarkozy semblait porter un message clair et cohérent, celui de la réforme et de la rupture, autant ce message apparaît désormais brouillé, louvoyant et inefficace.

Lire la suite »


Cocagne.

27/03/10

Abonné depuis près d’un an aux paniers hebdomadaires d’un jardin associatif membre du Réseau Cocagne (jardins maraîchers biologiques à vocation d’insertion sociale et professionnelle), et ravi de recevoir ainsi toutes les semaines une copieuse portion de légumes aussi divers que délicieux tout en contribuant par un acte consom’acteur à aider des personnes en difficultés à se réinsérer, je vous livre ici, tout simplement, l’éditorial de la dernière publication que le réseau nous a envoyée (lire ici la version complète).

Et que j’ai trouvé particulièrement juste.

Lire la suite »


Gauche vs Droite

26/03/10

A l’heure de l’éloge de la diversité et de l’idolatrie du vivrensemble, je rigole.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite »


Cette année le vendredi saint tombe un mardi.

24/03/10

Paf! A peine remis d’une sciatique couplée d’une bronchite, qui m’ont fait sentir les ravages que le temps pouvait malgré tout infliger à un corps d’athlète, voilà que je tombe sur cette nouvelle désopilante : cette année, le vendredi saint tombe un mardi.

Me voilà plongé dans une perplexitude fort embarrassante. Et pourtant c’est écrit noir sur blanc dans un petit prospectus obligemment glissé sous la porte de la maison : ‘chaque année nous commémorons la mort de Jésus, et cette année la date anniversaire tombe le mardi 30 mars, après le coucher du soleil’. Moi qui croyais que la mort du Christ était commémorée le vendredi saint, me voilà bien embêté. D’autant que célébrer la mort sans la résurrection n’a pas vraiment de sens, mais bon…

Lire la suite »


Le Jeu de la Mort (qui tue mais pour de faux)

18/03/10

Un truc de fou. Comme probablement nombre d’entre vous, j’ai regardé hier le Jeu de la Mort, ce documentaire présentant une expérience scientifique dérivée de celle réalisée par Milgram aux USA. En 1963, celui-ci avait inventé un test destiné à mesurer la résistance des individus à l’autorité quand celle-ci entrait en grave conflit avec leurs propres valeurs. A l’époque, cette autorité était représentée par un scientifique qui enjoignait à des candidats, recrutés pour les besoins d’une expérience au sein d’une université reconnue, d’infliger des décharges électriques à un sujet quand celui-ci donnait de mauvaises réponses aux questions qui lui étaient posées. Au final, 63% des cobayes allaient jusqu’au bout, à savoir délivrer une décharge théoriquement mortelle (en le sachant) au sujet qui était en réalité un acteur simulant la douleur.

Statistique effrayante.

Néanmoins, on aurait pu espérer qu’après 50 ans d’un règne de Progrès, de modernité et de vie dans une société ayant érigé la Liberté et le Respect de l’Autre (majuscules obligatoires) comme valeurs absolues dans un monde heureusement libéré du joug communiste et d’autres féroces dictatures, la statistique ait fortement baissé.

Lire la suite »


Dette & impôts.

17/03/10

L’Hérétique, que je lis régulièrement et avec intérêt sans pourtant partager tous les points de vue qu’il exprime, rappelle la nécessité absolue d’augmenter les impôts pour renflouer les caisses d’un Etat dont l’endettement devient réellement problématique, à l’instar de la Grèce lourdement pénalisée sur les taux d’intérêt de sa dette suite à la dégradation de sa note par les grandes agences de notation.

Il est parfaitement illusoire de croire que ce qui est arrivé à la Grèce ne peut survenir chez nous. La preuve en est que les agences de notation Fitch puis Moody’s viennent de menacer la France de lui retirer à plus ou moins long terme son excellente notation AAA (lui garantissant les taux d’intérêt les plus faibles en cas d’emprunt) si les déficits publics comme la dette ne sont pas clairement réduites à court terme.

Lire la suite »