Cette année le vendredi saint tombe un mardi.

Paf! A peine remis d’une sciatique couplée d’une bronchite, qui m’ont fait sentir les ravages que le temps pouvait malgré tout infliger à un corps d’athlète, voilà que je tombe sur cette nouvelle désopilante : cette année, le vendredi saint tombe un mardi.

Me voilà plongé dans une perplexitude fort embarrassante. Et pourtant c’est écrit noir sur blanc dans un petit prospectus obligemment glissé sous la porte de la maison : ‘chaque année nous commémorons la mort de Jésus, et cette année la date anniversaire tombe le mardi 30 mars, après le coucher du soleil’. Moi qui croyais que la mort du Christ était commémorée le vendredi saint, me voilà bien embêté. D’autant que célébrer la mort sans la résurrection n’a pas vraiment de sens, mais bon…

‘Nous’, ce sont les Témoins de Jehovah. Et si j’ai droit à cette charmante invitation, accompagnée par un sympathique petit mot manuscrit sur une feuille de bloc-notes, c’est que je suis un privilégié. Il faut dire que ces zélés évangélisateurs sont passés à la maison pas moins de 5 fois en moins de 3 mois, sans compter les we où je n’étais pas là…

La première fois, un peu surpris par la visite de personnes sortant au moins une citation biblique par phrase (avec les numeros de versets et tout, la classe!), je les avais gentiment écouté, favorablement impressionné par le courage et la motivation de ces gens allant parler du Christ de la même façon que celui-ci avait envoyé ses disciples prêcher deux par deux de par le monde. Sauf que là il devait faire -10°. Ce n’est ensuite qu’à la lecture des diverses bochures qu’ils m’avaient laissées que je compris à qui j’avais affaire. Néanmoins curieux, j’ai lu l’intégralité de ces écrits, et je dois reconnaître que c’est assez bien fait : y sont ainsi évoqués tous les drames de la vie (séparation, divorce, chômage, drogue, décès, catastrophe naturelle..) et les difficultés du monde moderne, agrémentés de commentaires de bon sens et de citations bibliques bien choisies pouvant aisément faire croire à des personnes seules, fragilisées ou en recherche spirituelle qu’ils peuvent trouver chez eux une oreille attentive et des solutions à leurs problèmes et à leurs interrogations.

Quelques rapides recherches sur internet ne m’ont pas permis de savoir si ce mouvement est une secte ou non. Il est considéré comme tel dans quelques rares pays, mais beaucoup d’autres l’assimilent à une religion à proprement parler. Ce que j’en retiens au final, c’est qu’il s’agit d’une bande d’illuminés pronostiquant la fin du monde pour très bientôt (mais se trompant systématiquement sur la date), refusant le service militaire et les transfusions sanguines. En tous cas une chose est sûre, ils ne lâchent pas facilement l’affaire puisqu’ils reviennent régulièrement et m’invitent même à leurs petites sauteries. Et avec eux, inutile de faire croire que vous n’êtes pas là en n’ouvrant pas quand ils sonnent : ils sont malins et ont bien vu que la voiture est garée dans la cour, ou que la lumière est allumée dans la maison… Illuminés, mais pas idiots non plus.

Les fois d’après, j’ai donc tenté de les faire fuir en utilisant la même technique qu’eux, à savoir ressortir des citations de la bible à chaque phrase pour contrer ce qu’ils me racontaient. Echec total, puisque manifestement ça a eu l’air de leur faire plus plaisir qu’autre chose :  ils ont du se dire que le boulot serait mâché d’avance et qu’ils n’auraient pas à passer trop de temps à me faire apprendre la bible par coeur. J’ai eu beau leur dire que j’étais catholique, que j’allais à la messe le dimanche et que je disposais d’un certain nombre d’ecclesiastiques dans mon entourage proche qui se feraient une joie de répondre à mes questions si nécessaire, ça n’a pas eu l’air de les rebuter non plus. Probablement que cela doit leur rapporter plus de points quand ils convertissent un croyant, je ne vois que ça… Gentils, mais coriaces et têtus, impossible que s’en débarrasser, et tous les samedis matin (leur moment de prédilection) je vis dans l’angoisse d’une sixième visite et de la demi-heure perdue à leur expliquer que je me fiche complètement de savoir si la fin du monde est proche ou non. Je ne vais quand même par rajouter sur la boite aux lettres ‘pas de prospectus, pas de pub, pas de témoins de Jehovah’, ce n’est pas très chrétien, alors si quelqu’un a une solution, je prends…

Et puis franchement, l’image du Christ qu’ils ont mis sur leur invitation (cf image plus haut), c’est ridicule : un Jésus avec des bras plus gros que mes cuisses, pas une trace de sang sur le visage malgré une couronne d’épines qui  a l’air méga balaise, et des pectoraux sortis d’une séance de bodybuiding, j’ai vu plus crédible hein… Sans compter le titre du prospectus : ‘Jésus a donné sa vie pour beaucoup : comment en bénéficier?’. Désolé, mais le Christ a donné sa vie pour tous les hommes et tous ceux-ci en bénéficient, qu’ils le souhaitent ou non. Je sens que je vais devenir un peu moins sympa la prochaine fois tiens…

Publicités

15 Responses to Cette année le vendredi saint tombe un mardi.

  1. Vlad dit :

    Beuh les témoins de Jéhovah, je m’en souviens la dernière fois que j’en ai vu. C’était il y a environ 20 ans, ils ont toqué à la porte de mon petit studio tout pourri. Je leur ai expliqué que j’étais croyant mais que je ne voulais pas adhérer à leur truc. Par contre ils ont détalé vite fait parce que l’air était saturé d’encens et j’étais avec une bande de copains tous gothiques-punk comme moi à l’époque à écouter de la musique bien glauque. Je ne les ai pas revu depuis.
    Arf

  2. pourquoisecompliquerlavie dit :

    Moi, c’était il y a un paquet d’années, j’étais encore jeune et innocente et je croyais encore qu’on pouvait convaincre par la parole et le raisonnement. J’ai donc essayé de les convertir ! Deux heures après, le score était toujours 0 à 0… Comme pour vous, ils sont revenus mais cette fois là, je n’avais plus le temps ni l’envie de « jouer » et je les ai virés fermement mais vigoureusement et en les menaçant d’appeler la police s’ils revenaient !

    Je ne les ai jamais revus….

    Je sais les repérer (deux jeunes hommes en costume noir avec chemise blancheet cravate triste) et je les fuis : ils sont convaincus d’avoir raison et moi aussi. Et maintenant je sais ce qui conduit à un dialogue de sourd. Si l’un des deux ne cède pas (refuse la discussion) ces conversations entre personnes qui croient parler au nom de Dieu montrent très vite comment on peut passer de la conversation de conversion à la guerre de religion.

    Aujourd’hui, je suis convaincue que le seul moyen d’amener des gens à ma foi passe par la charité (qui peut n’être que de coeur), un vrai respect de l’autre, beaucoup de temps et surtout l’aide de Dieu…

    Je crois aussi que l’amour et la miséricorde de Dieu sont infinis et que pour donner la vie éternelle, Il n’a pas besoin que ses enfants soient catho. Alors, j’essaie seulement de montrer un coeur ouvert et compréhensif. De sorte qu’à défaut d’être comprise, je sois « respectée » (dans le sens commun d’aujourd’hui) avec ma foi réac et d’un autre temps 😉

  3. René de Sévérac dit :

    Je n’ai pas le même point de vue.
    Je les adore du fait de leur militantisme et nous (en tout cas, je)leur devons un immense respect.
    J’ai été approché il y a plus de trente ans, et à nouveau dernièrement.
    Dans cette population, le personnel est très variable : de l’intello bon chic au type (en général féminin) assez simple et parfois maladroit : un jour, l’une a menacé ma femme des flammes de l’enfer, ce qui a provoqué une réaction regrettable.

    J’ai reçu deux exemplaires du flyer que vous affichez. J’aime bien, un peu comme les multitudes de supplices de Saint Sébastien produites au cours de la Renaissance où le Saint sourit comme pour demander plus de flèches

    • Lamek Daniel dit :

      Bonjour,
      Ça ne devait pas êtres des Témoins de Jéhovah, car ils ne croient pas au feu de l’enfer !!! C’est imcompatible avec l’amour de Dieu et du Christ.
      Dan

  4. Poussah dit :

    Un ancien séminariste canadien que je connais recevait leur visite dans sa résidence étudiante chaque samedi matin, jamais la même paire. Impossible de s’en débarrasser. Jusqu’à ce qu’un jour il leur ouvre complètement à poil et leur fasse un grand sourire en disant « Mais je vous en prie, entrez! »

    Il n’a plus jamais été embêté. À vous de voir… 😉

    • Lamek Daniel dit :

      Un Séminariste ! il n’a pas réussi à les convertir ?
      Qu’a-t-il donc étudié au séminaire ? Ancien séminariste, ça veut dire qu’il a abandonné ! A-t-il vu clair dans les enseignements de l’église par rapport à la vérité de la Bible ? Je lui souhaite de revoir l’enseignement véritable de la Bible, la parole de Dieu. Ni Jésus, ni les apôtres n’ont fréquenté des écoles religieuses pour être chrétiens. La parole de Dieu et l’exemple de vie du Christ leur suffisaient.
      Dan

  5. NM dit :

    Je suis un peu naïf mais je vois la visite des témoins de Jéhovah comme une occasion d’évangéliser… je fais du porte à porte chez moi…
    Ils sont parfois un peu étonnés de voir ce qu’est un catho. Ils manquent souvent de réel connaissance du Christ ; ils ne connaissent que la Bible (la leur d’ailleurs).

  6. Lamek Daniel dit :

    Vous ditres :
    « Ils manquent souvent de réel connaissance du Christ ; ils ne connaissent que la Bible (la leur d’ailleurs). »
    Comment avoir une réelle connaissance du Christ sans la trouver dans la Bible ? Eclairez moi, je ne vois pas !
    Que ce soit leur traduction de la Bible ou une autre (Jérusalem, Segond, TOB etc…) Seule la bible dans les évangiles nous permet de connaitre le Christ non ?

  7. Laloose dit :

    @Vlad : énorme. Tu es sûr que c’était bien de l’odeur d’encens et pas autre chose? 🙂

    @Psclv : ah, les miens n’étaient pas en joli costume avec leur petit badge…
    Mais bien d’accord avec l’importance de la charité.

    @René : Je suis entièrement d’accord sur le respect devant l’implication dont ils font preuve, et dont devraient s’inspirer bon nombre de catholiques.
    En revanche, lors de toutes mes rencontres avec eux, je peux témoigner qu’il n’y a eu en aucune manière une échange, ils ne m’écoutaient que pour pouvoir recaser leur petit catéchisme et pas pour comprendre ce que je disais. Du coup on tourne un peu en rond…

    @Poussah : pas mauvaise la technique 🙂 Perso c’est pareil, jamais la même paire mais une des deux personnes était toujours la même, et c’était toujours elle qui parlait. Sacrément coriace d’ailleurs!

    @Dan : l’exemple de vie du Christ est racontée dans les évangiles, et les églises chrétiennes font une très large part à l’étude et la lecture de la Bible. Vous devez être Témoin je suppose : ne me dites pas que dans votre organisation, il n’y a pas d’école de formation ou d’instructeur ou de guide qui vous aide à interpréter ou lire, car je n’y croirai pas. Si la parole de Dieu seule suffit (sola scriptura comme les protestants), quelle est l’utilité de formation ou de pasteurs?

    @NM : oui, s’il y avait un véritable dialogue, ce qui n’est pas le cas. Mais cela m’a au moins permis de me poser des questions sur ma propre habitude à lire des textes bibliques, ce qui est déjà une excellente chose.
    Oui, j’ai bien vu quand ils m’ont proposé une bible et que je leur ai dit que j’en avais déjà une, qu’ils n’avaient pas l’air particulièrement confiants dans la « pureté » de celle que je possédais. La leur est-elle si différente? Question de traduction, intégration d’apocryphes?

  8. Laloose dit :

    @Dan : Le nouveau testament seul ne suffit pas, puisqu’il est un accomplissement de l’ancien. Les deux sont donc indispensables.

  9. fd dit :

    Puisqu’ils se disent chrétiens, et vous aussi, vous pouvez leur proposer de prier ensemble en récitant un « Notre Père »… en général, ils partent sans se faire prier.

  10. Laloose dit :

    excellente idée. Le vécu qui parle?

    • fd dit :

      Pas un vécu direct, mais des proches ont essayé à plusieurs reprises. Ça a marché à chaque fois !

  11. S1ned dit :

    @ Laloose

    Tu sors en sandales et vêtements amples et larges, avec ta femme voilée. Fais toi pousser la barbe, achète toi un foulard islamique et viens comme ça quand ils t’interrogent. Je pense qu’ils vont partir 🙂

  12. Etienne dit :

    La visite des Témoins de Jéhova est un excellent moyen de discuter: un samedi matin (jour de leurs visites), je leur ai proposé de lire ensemble Jean 15 (« Demeurez dans mon amour! »). J’ai terminé en leur demandant : « Où est notre différence, si nous recevons ces paroles divines? » Réponse? Silence… Je ne les ai plus revus, à mon grand regret!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :