Mince, je vote PS.

Amusant. De passage sur le site de La Croix, je tombe sur un article présentant un site permettant d’en savoir plus sur son positionnement sur l’échiquier politique. Polistest, c’est son nom, présente un quizz en 12 questions organisées en 3 axes (l’économique et le social, les questions morales et sociétales, l’identité et la responsabilité individuelle), qui permet ensuite au moteur de recherche de vous indiquer de quelle formation politique vous êtes le plus proche.

Evidemment, ce test montre beaucoup de limites : le nombre de questions est faible, il n’y pas de possibilité de pouvoir cocher plusieurs réponses, et les réponses proposées sont parfois un peu trop tranchées et laissent ainsi peu de place à la nuance. Pour ma part, le résultat final s’avère assez juste, même si je reste un peu sur ma faim tellement le projet me semble intéressant.

Intéressant, car nous avons souvent tendance à réagir à une actualité qui a naturellement propension à morceler les sujets, sans avoir forcément le temps ou l’opportunité de réfléchir aux problématiques politiques, économiques ou sociales de façon globale, ou du moins de façon plus large. En se retrouvant confronté à des questions posées en dehors de tout contexte d’actualité tendant à fausser la neutralité de la réponse, j’ai trouvé que ce test avait le mérite de pousser à une réflexion plus sereine et plus objective.

Intéressant également car confronté à certaines de ces questions, on est amené à toucher du doigt la complexité de certains sujets et la dichotomie qui peut exister entre ce que l’on pense en théorie ou dans l’absolu, et la réponse pratique et concrète qu’on donne au final. Exemple simple avec la question sur les entreprises, où dans la théorie je pense qu’elles devraient être soumises à moins de charges et de réglementations, mais où au final je réponds que je préfère des lois qui protègent mieux les salariés et que ces derniers soient présents dans les conseils d’administration pour peser sur les grandes décisions, car je constate que dans un monde ‘libéré’ de toute morale autre que celle de l’argent et de l’individualisme, celui qui possède le pouvoir a de plus en plus tendance à écraser ou profiter de ceux qui dépendent de lui… Cette opposition théorie-pratique, à laquelle j’ai été confronté sur de nombreuses questions, est instructive dans le sens où elle pousse à s’interroger réellement sur les problématiques proposées, approfondir un peu ses réponses, et aller plus loin que la réponse instinctive.

Au final, il m’aura quand même fallu 3/4 d’heure pour en finir avec les 12 questions… Et tout ça pour apprendre que je suis principalement proche du PS, scandale! En réalité, ayant indiqué à la fin que le facteur discriminant pour juger de ma proximité avec un parti ou un candidat (vaste question qui nécessiterait un développement plus vaste) est la façon d’envisager les problèmes économiques et sociaux, celà ne m’étonne guère, ayant le sentiment d’être relativement à gauche sur ces thématiques, même si dans la théorie je pencherais pourtant plus nettement à droite. Heureusement, le test précise ensuite que je ne partage pas les positions socialistes sur la responsabilité personnelle ni sur l’évolution des moeurs (ouf), et que je suis également proche de la tendance gaulliste de l’UMP. Ca fait un mélange pas très clair…

 Au final je ne sais toujours pas pour qui voter aux régionales. Me voilà bien avancé. Merci Politest.

Publicités

5 Responses to Mince, je vote PS.

  1. pourquoisecompliquerlavie dit :

    Voilà la réponse pour moi :

    Vous vous situez à droite.

    Les partis dont vous êtes le plus proche (dans l’ordre) :

    1. le Nouveau Centre

    2. l’UMP

    Le(s) parti(s) qui vien(nen)t ensuite :

    3. le Parti Chrétien-Démocrate (ex-Forum des Républicains Sociaux), de Christine Boutin
    mais vous êtes plus ouvert sur les questions liées à l’évolution des moeurs.
    4. Debout la République (DLR), le parti de Nicolas Dupont-Aignan mais vous ne partagez pas toujours les mêmes opinions sur les questions économiques ou sociales, ni sur l’importance de la responsabilité personnelle des gens.

    En dait le parti dont je serais la plus proche, serait celui que je créerai ( mais je ne veux plus faire de politique !

  2. Goéland dit :

    J’ai aussi passé ce petit test, mais il ne m’a rien appris de bien nouveau. Le problème principal de ce questionnaire est qu’il aide à trouver un positionnement sur des questions nationales (économie, justice, mœurs…). Mais les Conseils Régionaux ne gèrent absolument pas ce genre de questions ! Donc ce site n’est utile que dans la perspective de 2012… Ce n’est pas ça qui va inciter les électeurs à aller voter dimanche !

  3. René de Sévérac dit :

    C’est Bien. Ça prouve que vous n’êtes pas fondamentalement mauvais.
    Croyez-en un ancien militant socialiste (15 ans).
    En 1974 nous fûmes nombreux et le nombre de chretiens au PS a du chuter et je ne sais pas s’il en reste.

    L’idée de générosité est classée a gauche.
    Croire que les besoins fondamentaux doivent être satisfaits par un organisme indépendant du marché itou.

    C’est la montée de l’idéologie progressiste qui m’a révélé réactionnaire
    … attention à ne pas confondre avec fasciste.

    Je ne fais jamais de tels tests.
    P.S. Le message précédent m’a échappé.

  4. NM dit :

    Pour ma part, cela reste assez constant depuis au moins les présidentielles :

    Aucun parti ne correspond exactement à vos opinions.
    Cependant, le parti dont vous êtes le plus proche :
    le Parti Chrétien-Démocrate (ex-Forum des Républicains Sociaux), de Christine Boutin
    mais vous ne partagez pas toujours les mêmes opinions sur les questions économiques ou sociales, ni sur l’importance de la responsabilité personnelle des gens.

    Je suis définitivement passé à droite (selon politest ou son équivalent de l’époque) vers 2002…

    Je crois l’avoir déjà écrit ici mais un bâtonnier célèbre disait que celui qui n’est pas à gauche à vingt ans n’a pas de coeur et que celui qui n’est pas de droite à quarante n’a pas de cervelle (je me répète, c’est l’âge… je suis plus prêt de quarante que de vingt).

  5. le chafouin dit :

    Je n’ai jamais eu de coeur alors; NM 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :