Béats de Staline.

Lu sur le site du Figaro:

Une majorité de Russes admire la manière dont Joseph Staline a dirigé l’Union soviétique, selon un sondage publié aujourd’hui, sur fond de controverse sur l’image du dictateur à la veille du 130e anniversaire de sa naissance.

D’après cette enquête réalisée par le Centre d’étude de l’opinion publique russe (VTsIOM), 54% des personnes interrogées ont dit apprécier hautement les qualités de leadership de Staline, tandis que 8% sont d’un avis contraire.

En outre, 37% ont indiqué avoir une attitude positive à l’égard de Staline, alors que 13% ont exprimé de l’aversion envers le Petit père des peuples, né le 21 décembre 1879.

Hallucinant.

Cela dit, il me semble également aberrant de voir qu’en France un parti porte encore, sans que cela ne semble choquer qui que ce soit, le nom d’une idéologie qui a fait plusieurs millions de morts.

Les silences présumés de Pie XII ne font guère le poids devant ceux des intellectuels communistes ayant visité l’URSS et qui en sont revenus en occultant complètement ce qu’ils y avaient vu. Eux n’ont sauvé personne du goulag, eux n’ont caché aucun dissident dans leur propre demeure semble-t-il.

Deux poids, deux mesures. Le coup classique.

Publicités

6 Responses to Béats de Staline.

  1. Chriz dit :


    Salut
    ça me rappelle, quand j’étais gosse, mes tontons et cousins communistes qui étaient tout fiers de visiter l’Allemagne de l’Est et la Russie soviétique, dans les années 70 : ils ne comprenaient pas que leurs guides bienveillants ne leur laisser voir que ce qu’ils ne devaient voir, ces cons…

    L’ignorance nous permet de croire, même en l’incroyable…

  2. Laloose dit :

    @ Chriz : L’ignorance est effectivement en cause,mais pour certain ce fut de l’aveuglement volontaire. Il n’ont pas voulu voir, ou pire il n’ont pas voulu dire ce qu’ils avaient vu ou ce qu’ils savaient, jugeant probablement que tout cela n’était que des sacrifices nécessaires pour la cause de la Revolution…

  3. René de Sévérac dit :

    J’ai connu l’URSS à l’époque du bon vieux temps (1977).
    Ayant eu contact avec des étudiants (contestataires) Moscovites, j’ai compris bien des choses (Staline était appelé par le peuple « petit père des peuples » en continuité avec son « prédécesseur » Nicolas II).
    Je comprends le sentiment maintenu d’autant que la situation du peuple était meilleure que celle d’aujourd’hui.

    D’accord avec vous : « tout cela n’était que des sacrifices nécessaires pour la cause de la Révolution ».

  4. Laloose dit :

    Oui effectivement, quelques millions de déportés et victimes de la dictature, c’est assez anecdotique…

    Je suis toujours aussi étonné par le fait que les dictatures de gauches sont toujours plus sympas que celles de droite.

  5. René de Sévérac dit :

    Un malentendu :
    La première phrase de votre dernier commentaire semble répondre à la dernière phrase du mien.
    En fait ma citation sur les sacrifices encourus justifiait votre rappel précèdent comme interprétation d’une pensée commune des cocos y compris en territoire soviétique … à vouloir faire bref on risque le malentendu. Mille excuses : je ne suis pas stalinien !

  6. Laloose dit :

    Mince moi qui pensait avoir déniché la perle rare, un stalinien encore vivant! 🙂
    Pas de problème cher René!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :