Grippe hip hip!

La grippe c’est nul. C’est moche et ça craint. Et ça craint d’autant plus que je l’ai choppée, cette sale bestiole virale et vicieuse qui sournoisement rode partout dans nos villes et nos campagnes déjà endolories par la crise qui dure, le malaise de l’identité nationale et l’insécurité galopante. Pour celles-ci je n’ai guère de craintes, notre SuperSarkozy s’en occupe, il nous l’a promis la main sur le coeur. Son plan de relance et son grand emprunt national bien en main, son grand débat sur l’identité nationale lancé en grande pompe et son supercostume de ministre de l’Intérieur tout miteux ressorti du placard, on va voir ce qu’on va voir, les choses vont changer. Pas de crainte de ce côté là donc, j’ai toute confiance, de toutes façons on ne risque pas de tomber plus bas alors… Mais la grippe, hein ? Nous avons bien SuperBachelot, mais bon faut avouer que c’est à peine aussi sexy que Fantômette, c’est dire…

Et je ne comprends guère pourquoi nos élites préférées ne sont guère plus mobilisées : pas de grippothon, pas de comité de la jupe grippée, pas de SOS grippe, pas de Touche pas à ma grippe, pas de Ni grippe ni Gastro… Bref je suis déçu, même Pierre Bergé ne se scandalise pas du manque de dons à cette grande cause nationale, c’est dire, alors il y a de quoi se sentir quelque peu discriminé…

Plus sérieusement, la grande question sur le sujet porte sur le vaccin contre la version H1N1. Se faire vacciner ou non, telle est la question. Je dois avouer ne pas avoir de position très tranchée en la matière, quoique cette pseudo position aie légèrement évolué depuis que j’ai été abattu en plein vol par la version a priori saisonnière. Jamais atteint en trente ans de bons et loyaux services, probablement grâce à un corps d’athlète viking entretenu par une pratique régulière du sport au plus haut niveau une chance phénoménale, je pouvais jusqu’il y a peu considérer que me chance allait continuer à me servir de talisman antigrippal. Cruelle désillusion. Depuis je fais moins le malin, et je me dis que finalement j’aurais peut-être pu envisager le fait de commencer à penser à cette vaccination. Parce que la grippe c’est pas drôle, même si je n’ai probablement eu qu’une grippette.

Bref après des mois et des mois d’intense matraquage médiatique sur cette fameuse grippe H1N1 sans qu’il se soit passé grand’chose dans la réalité, je comprends que les gens soient un peu soulés. Soulés, et également un peu effrayés par ces vaccins sorti de nulle part en quelques mois, commandés en catastrophe, testés et validés dans des conditions par forcément optimum, et dont l’efficacité n’est finalement pas si elevée que ça. Ok. Mais alors de là à ressortir l’éternel thèse du complot et les discours populistes, franchement… Je n’ai pas une très grande estime de Mme Bachelot : j’ai cependant la sensation qu’un minisre n’est que peu de chose en face de son administration, et j’ai toute confiance en celle-ci. Jusqu’à nouvel ordre, nous disposons d’un système de santé assez robuste, avec des instances de contrôle respectables, je ne vois pas pourquoi nous devrions mettre en doute ce qu’ils ont validé, alors que nous n’avons aucune compétence pour le faire.

Parce qu’on atteint franchement des niveaux de délires assez hallucinants… J’entendais récemment une personne, respectable au demeurant, affirmer tranquillement au sujet des vaccins en général qu’il était « bien connu » qu’ils étaient une des causes de la hausse du nombre de cancers, et que de toutes façons il y avait un plan secret des grands labos pharmaceutiques pour nous vendre des tonnes de vaccins pourris pour nous contaminer et ensuite pouvoir nous refourguer des médicaments, le genre double effet kiss cool quoi… Affligeant, le genre discussion café du commerce qui pourrait faire rire si elle n’était aussi dramatique. J’ai également entendu parler de ces molécules hyper dangeureuses, dont on ne s’apercevrait que maintenant qu’elles sont intégrées aux vaccins : vous savez le genre de composants ou additifs qu’on trouvait (faites votre choix) dans les bombes larguées en Irak ou dans les armes chimiques employées au Vietnam, dans les sous-marins russes coulés par la rouille ou à Mururoa, dans l’atelier secret du Docteur No ou dans la cuisine de Gargamel… Mais bien sûr tout cela sous l’égide des méchants labos capitalistes assoiffés de sang et de dollars, qui engrangent les profits sur le dos de la santé de nos enfants, aux armes citoyens, qu’un sang impur abreuve nos sillons! Quant aux effets secondaires, certes dérangeants mais extrêmement limités et inhérents à tout vaccin, chacun a entendu parler de l’oncle du neveu du beau-frère de la grand-mère de ma voisine Mme Michu qui a ressenti un coup de fatigue après s’être fait vacciner, c’est bien la preuve qu’on nous ment, qu’on nous spolie et qu’on nous exploite!

Bon, sans exagérer non plus, un certain nombre de personnes du monde de la santé émettent des réserves sur l’utilité de se faire vacciner. Arguant principalement de l’efficacité relative du vaccin (50 à 70% a priori), du manque de recul sur ses effets dans le temps, et finalement du danger mesuré de la grippe H1N1. Ces personnes sont a priori dignes de confiance, mais on ne peut pas écouter tout le monde, alors dans le doute, je fais confiance aux autorités sanitaires de mon pays. Marre de ces théories fumeuses du complot, marre de ces remarques populistes, de ces commentaires à deux francs en provenance de personnes qui ne savent même pas de quoi elles parlent… Cela dit je ne me ferai pas vacciner, car  ne faisant pas partie de la population à risque, je préfère laisser mon organisme travailler tout seul à fabriquer ses propres anticorps. Et si puis si je choppe la H1N1 après la saisonnière (ce qui objectivement ne serait vraiment pas de chance hein?), j’en serais quitte pour une semaine de vacances d’arrêt maladie supplémentaire! En revanche pour ma fille de 9 mois, là c’est plus tendu… Autant je suis prêt à courir le risque pour moi, autant pour elle je le suis beaucoup moins… Visite chez le pédiatre cet après-midi, on verra bien ce qu’il en dira, après tout ce sont eux les spécialistes…

Publicités

5 Responses to Grippe hip hip!

  1. Jenny dit :

    ceci expliquant l’inactivité inhabituelle du blog…
    à ce sujet, bonne émission mercredi matin avec un pneumologue : http://www.radionotredame.net/emission/legrandtemoin/2009-11-25
    bon rétablissement 😉

  2. Laloose dit :

    Merci, c’est quasiment fait 🙂

    Et merci pour le lien, intéressant!

  3. le chafouin dit :

    Ce qui est embêtant, c’est qu’on a l’impression qu’il y a autant de gens sérieux qui déconseillent la vaccination que de gens qui la conseillent..

    En fait, au niveau collectif, on est obligé de jouer cette carte pour éviter que le pays ne soit paralysé…

    Au niveau individuel, quatre jours d’arrêt, c’est pas grand-chose.

    Ce qui est aussi étrange, c’est qu’on a vu bcp de soignants refuser de se faire vacciner….

  4. pelmer dit :

    « un corps d’athlète viking entretenu par une pratique régulière du sport au plus haut niveau » : énorme !

  5. Laloose dit :

    Enorme hein? moi tout craché 🙂

    Le Chafouin, oui. Mais les gens sérieux émettent de bonnes raisons dans les deux sens, qui touchent les gens différemment. Le réel souci c’est cette avalanche de trucs à peine vérifiés ou à peine étayés du genre  » attention y a du mercure dans le vaccin » : oui et alors? quelle quantité? pour quel taux à ne pas dépasser?, ce genre de trucs font bcp pour effrayer les gens inutilement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :