France-Irlande : la (dure) loi du sport.

Rarement un match aussi pourri de l’équipe de France aura fait couler autant d’encre. J’avoue personnellement ne pas avoir vu le match, à part la fin du temps réglementaire et le début des prolongations : à la vue du triste spectacle d’une équipe sans fond de jeu, sans créativité, et sans cohérence, j’ai préféré en rester là et aller me coucher, et j’ai donc raté la désormais célébrissime main du non moins célèbre Thierry « Titi » Henry.

En apprenant la nouvelle ce matin, je dois avouer avoir ressenti un certain malaise, un certain manque de plaisir à voir l’équipe nationale se qualifier pour la prochaine coupe du monde non seulement après un match complètement raté, mais en plus avec le sentiment que ce match a été quelque peu volé suite à ce but plus que litigieux. Et puis bon je me suis dit ensuite que c’était la vie, que dans ce type de confrontation il faut un gagnant et un perdant, et que le gagnant n’est pas forcément celui qui le mérite. Le football fonctionne ainsi, le sport en général fonctionne ainsi, et la vie elle-même fonctionne ainsi. On peut trouver ça dur ou injuste, mais c’est comme ça. Les erreurs d’arbitrage font malheureusement partie du jeu, les arbitres sont faillibles comme tout un chacun, et celui qui officiait hier ne l’est pas moins que les autres. Il n’a pas vu, et du coup nous avons assuré la qualification, même si on le doit clairement à un vol à main armée (excellentissime titre!).

Voilà. C’est tout. On peut être soulagé, content malgré tout de pouvoir se qualifier même si on va probablement se ramasser en Afrique du Sud. Evidemment, il n’y pas de quoi pavoiser comme semblent le faire Domenech ou Escalette, pas de quoi descendre dans la rue faire la fête ou brûler des voitures puisque c’est la dernière mode semble-t-il, c’est clair. Mais pas de quoi non plus sombrer dans l’excès inverse et en faire un psychodrame national, pas de quoi se flageller en étalant son « infinie tristesse » ou sa « honte de la France« , pas de quoi remettre en cause non plus « l’honneur de la France » en demandant  la défaite sur tapis vert, pas de quoi aller pousser son coup de gueule un brin ridicule au grand journal en s’écriant « je ne sais pas dans quel pays je vis », pas de quoi non plus s’écrier  « nous sommes tous des irlandais« … Franchement un peu de décence mince, je ne vois pas bien ce que vient faire la France, son honneur ou son identité là dedans…

Bref. Pas glorieux, pas enthousiasmant comme qualification. Une fois que c’est clairement dit, une fois pourquoi pas qu’on s’est excusé ou éventuellement qu’on a proposé que le match soit rejoué (comme cela s’est déjà fait), on peut peut-être passer à autre chose de plus important, la question de l’euthanasie par exemple… Et saluer au passage la retenue des irlandais et de leur entraîneur, ainsi que leur combativité et leur bon match d’hier. Voilà qui devrait nous servir de leçon et d’exemple alors que nous sommes si prompts à dénoncer les arbitres vendus et les adversaires forcément tricheurs, simuleurs et plongeurs professionnels dans la surface.

Peut-être que ces irlandais méritaient plus que nous d’aller en Afrique du Sud. Mais peut-être pas. Le foot et le sport ne se jouent pas qu’au mérite. Et c’est bien malheureux car sans ça le FC Nantes serait probablement toujours en ligue 1 (mode mauvaise foi)…

Allez, vive le sport quand même…

Publicités

10 Responses to France-Irlande : la (dure) loi du sport.

  1. Obi-Wan Kenobi dit :

    ça fait plaisir de voir un peu de mesure et de recul sur ce sujet brûlant. Je partage en tous points votre analyse. Pour avoir vu un peu plus que les prolongations, j’ajouterai que ceux qui parent aujourd’hui les Irlandais de toutes les qualités morales et sportives n’ont pas dû regarder les deux matchs. Eux-mêmes ont commis des mains, mais, hélas pour eux, l’arbitre les a vus. Je ne crois pas qu’un Robbie Keane serait allé se dénoncer si cela était passé inaperçu.
    Sportivement, les Irlandais ne méritaient pas plus que les Français de l’emporter. Malgré leur détestation de Domenech, les journalistes sportifs français devraient être capables de l’admettre.

  2. S1ned dit :

    Super analyse. C’est d’autant plus idiot, que le 1er ministre irish à demandé solennellement à la FIFA de refaire un match. Personnellement, je pense que le 1er ministre n’a pas son mot à dire dans le sport, de même que Roseline Bachelot déclarait « il est grand temps d’établir une stratégie de jeu ». Merci beaucoup de votre aide (très) importante, mme la ministre.

    « Sportivement, les Irlandais ne méritaient pas plus que les Français de l’emporter. »

    C’est exact, et tu es le premier à le voir ;). Il n’y a que sur les 2 matches contre la France où les irlandais ont joué potablement. Et puis leur système de jeu est vraiment pathétique.

    « Le football fonctionne ainsi, le sport en général fonctionne ainsi, »

    Tu as totalement raison.
    Pour avoir fait du foot, pendant 6 ans, et d’autres sports, je sais par expérience que lorsque on perd, alors qu’on dominait, et qui plus est lorsque on perd à cause d’un but volé, c’est dur. Mais au bout du’n moment on s’habitue, et celà arrive dans les 2 sens. Alors pour UNE fois que cela arrive en faveur de l’EDF, ne crions pas.

  3. Laloose dit :

    @Sined : ahaha roselyne bachelot qui donne son avis sur le foot, elle est bien bonne… ça doit être la grippe A…

    @Obiwan : c’est quand même étonnant cette autoflagellation francofrancaise… evidemment les médias étrangers (et surtout anglais et italiens) se déchainent, mais c’est aussi je pense parce qu’en général les francais aiment bien donner des lecons de morale à la terre entiere. Mais pourquoi une telle réaction chez les francais? Serait-ce la première fois qu’on se qualifie à l’arrache un peu litigieusement?
    Cf le commentaire de P.Cohen sur Marianne2 :
    « Mais il y a sans doute bien autre chose dans les cris d’orfraie. On sent le désir irrépressible chez certains d’éprouver une honte nationale. On n’est pas fiers de notre victoire. A juste titre. Mais la main d’Henry donne envie de s’excuser. Pour les crimes du colonialisme. Pour les enfants juifs envoyés dans les camps durant l’occupation. Pour la torture en Algérie. Pour le renvoi des Afghans. Pour le non passage du nuage de Tchernobyl au dessus des campagnes françaises. Bon allez on arrête là, la ligne est trop difficile à tenir: comment être contre la triche et défendre Thierry Henry ? Contre le foot tout fric et la honte nationale ? Contre la torture en Algérie et contre le fait de s’en excuser encore 50 ans après ? OK, je renonce.  »

    A noter tout de même que sur le principe, je suis favorable à ce que le match soit rejoué, ne serait-ce que pour la valeur de l’exemplarité. Et le fair-play.

  4. S1ned dit :

    « A noter tout de même que sur le principe, je suis favorable à ce que le match soit rejoué, ne serait-ce que pour la valeur de l’exemplarité. Et le fair-play. »

    Aucune chance pour que le match soit rejoué. Mais alors là vraiment aucune. C’est une main, rien de plus. Les joueurs n’étaient pas dopés ( et heureusement parce qu’alors on se poseraient encore plus de questions sur l’EDF ), il n’y a eu aucune corruption. A partir de là, aucune chance, c’est une faute d’arbitrage. Une fois que l’arbitre à donné sa décision, la FIFA ne peut pas l’annuler, sauf si la décision de l’arbitre est influencée.

  5. S1ned dit :

    Je précise que sur ton lien, où il est dit qu’un match à déjà été rejoué, l’arbitre avait fait une faute directement sortie du règlement. Comme si pour une main dans le rond central, l’arbitre donnait un penalty. Ici ce n’est pas le cas.

  6. Obi-Wan Kenobi dit :

    @ Laloose :

    Pas sûr que ce soit un bon exemple de rejouer ce match. S’il fallait rejouer tous les matchs litigieux, on serait pas sortis de l’auberge. Parmi les trucs délirants qui ont été dits, j’ai entendu Denis Balbir, sur Europe 1, estimer que l’arbitre aurait dû siffler main parce que les joueurs irlandais le réclamaient à l’unanimité ! Je plains les arbitres ce week-end sur les terrains amateurs…

    @ S1ned :
    complètement d’accord avec toi, notamment sur l’exemple du match déjà rejoué que Laloose a mis en lien. A partir du moment où un règlement existe, il ne doit pas souffrir d’exception. La seule conséquence de ce ramdam devrait être une évolution intelligente de ce règlement pour les matchs futurs avec l’utilisation, parcimonieuse peut-être, de la vidéo. Ou alors, on filme les matchs comme en 1933, en noir et blanc, avec deux caméras à 12 images seconde…

  7. Laloose dit :

    S1ned tu as parfaitement raison sur le plan technique, je n’avais pas fait attention. Au dela de la théorie, cela n’empeche que j’aurais trouvé ça assez « classe » que les instances de foot francaises proposent immédiatement de rejouer le match. Même si cela n’est pas prévu dans les régles théoriques. Si les deux parties sont d’accord, la FIFA peut difficilement se prononcer contre, non?
    Il me semble que dans cette affaire on peut essayer de se projeter au dela du cadre du « légal », pour être sur un plan plus réellement sportif : evidemment je ne jette pas la pierre à Henry de ne pas s’être dénoncé à l’arbitre tout de suite, car je sais pertinemment que j’aurais fait la même chose à sa place. Tout comme probablement 99% de la population, y compris ceux qui lui beuglent dessus : ils ont les mains propres, mais ils n’ont pas de mains… (classe le jeu de mots philosophique hein? 🙂 ) Je ne critique pas non plus la FFF de ne pas solliciter de rejouer le match, finalement ils sont dans leur bon droit. De la même façon que je ne peux vous reprocher fondamentalement de ne pas rendre la monnaie que la boulangère vous a redonné en trop : elle s’est trompée, elle n’avait qu’à faire attention, et personne ne pourra vous accuser de vol puisque c’est sa responsabilité et non la vôtre finalement : néanmoins au delà de ça, on peut aussi se situer au dela du plan légal et se placer plus sur le plan « moral » : je rends la monnaie à la boulangère, je viens dire à l’arbitre qu’il s’est trompé. Personne ne peut m’obliger à le faire, je n’y suis pas tenu, mais avouez que c’est quand même plus classe non? C’est finalement montrer que l’Homme est plus qu’une simple « machine » obéissant à des règles et pouvant profiter des lacunes de celles-ci.

    Je délire peut-être 🙂

    Mais pour citer un billet de Liberal sur le blog de Koz : « Il est le capitaine et représente à ce titre l’équipe et donc aussi la France. Imaginez si, après que l’arbitre a déclaré sa décision irrévocable, Thierry Henry s’était approché de lui pour lui dire « Non, M. l’arbitre, mon but n’est pas valable, j’ai touché le ballon de la main, nous ne voulons pas gagner comme ça ». C’aurait été grandiose, ç’aurait été unique. Ca m’aurait empli de fierté pour mon pays. »
    Je souscris entièrement : on ne peut lui reprocher de ne pas l’avoir fait : mais quand même s’il l’avait fait, quelle belle image! A la fois pour la France qu’il représentait, à la fois pour lui, et aussi pour l’Homme de façon générale…

  8. S1ned dit :

    « “Ca m’aurait empli de fierté pour mon pays.” ». C’est vrai que, en soi, c’aurait été classe. Mais tu préfères participer à la CDM, et avoir une chance ( si minime soit-elle) de la gagner, ou faire un acte charitable ? En gagnant la CDM, je pense que tu serais encore plus fier.

    Mais si henry s’était dénoncé, c’aurait été une première, et comme toi, j’aurais été fier, non pas de mon pays, mais de l’équipe. Car de même tu ne ressens pas de honte pour ton pays à cause d’une main, de même je ne ressens pas de fierté pour mon pays à cause d’un joueur 😉

  9. Laloose dit :

    Honnetement, je ne crois pas qu’il faille raisonner en terme de choix entre la classe et la qualification. Il me semble qu’on puisse viser le bien avant tout, objectivement, et croire qu’on sera payé en retour. Objectivement, je préfere la classe à une qualification entachée de la sorte. Mais c’est un avis personnel 🙂

  10. Laloose dit :

    Et la fierté pour son pays, si : Henry est non seulement joueur de l’équipe NATIONALE, mais également capitaine, cas chef de toute l’équipe. Tout un symbole.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :