Robert Hue, l’indestructible.

Hue2Bonne tranche de rigolade ce matin en écoutant la radio. Le bon Robert Hue expliquait doctement sur France Info en quoi consistait le « Mouvement Unitaire Progressiste« , dont le lancement officiel avait lieu aujourd’hui.

L’ancien secrétaire général du parti communiste (après la remise en cause du crucifix en Italie pour ne pas blesser qui que ce soit, je suis étonné qu’un parti ait conservé le nom d’un pouvoir qui a été la cause directe de millions de morts, mais bon…) lance une nouvelle formation politique dont l’objectif est de rassembler la gauche dès les régionales de mars prochain. A noter que ce « mouvement unitaire » n’est pas un parti avec tous ses « carcans », mais un « mouvement démocratique, unitaire, progressiste, écologiste et humaniste de type nouveau« . Ca fait beaucoup d’adjectifs plutôt cools et sympas, même si on a du mal à comprendre exactement quelle est la nouveauté.  En tous les cas, l’ambition est bien là, puisque le mouvement, très modestement, « veut contribuer à la construction d’une société nouvelle, post capitaliste, fondée sur le progrès social, la préservation du potentiel humain et écologique de la planète, le développement de la recherche et de l’éducation, la démocratie politique et économique, la suppression de toutes les armes de destruction massive« . Je souscrits!

Certes le bon docteur Robert (attention clin d’oeil) n’en est pas à son coup d’essai en terme d’initiatives foireuses : après avoir claqué la porte du PC, il avait créé un club en 2008, le « Nouvel Espace progressiste »  ou NEP (attention, ne pas confondre avec la NEP du temps de l’URSS…), puis probablement un peu embêté de s’y retrouver tout seul, il avait lancé un « appel pour un pacte unitaire » qui avait connu un vif succès avec 1.000 signatures, soit à peu près autant que la pétition nationale exigeant le droit pour un animal à changer de sexe. Probablement enhardi par ce fantastique résultat, il se veut résolument optimiste sur cette nouvelle initiative, puisqu’il ne vise ni plus ni moins que les « millions d’hommes et de femmes de gauche, de démocrates, d’élus, de syndicalistes, appartenant ou non à des partis politiques« . D’ailleurs le succès est bien là, puisque sur ces « millions » de gauchiste, pas moins d’une centaine seraient déjà adhérents au MUP. Classe.

Bref si j’ai bien compris, il y a un parti de plus à gauche. Sachant que tous les autres veulent déjà « rassembler », ne manque plus qu’un parti rassembleur de rassembleurs, ou rassembleurs de rassembleurs de rassembleurs. Mais qui pourra arrêter Robert Hue le flamboyant? Mais comment la gauche peut encore espérer gagner une élection?

Publicités

6 Responses to Robert Hue, l’indestructible.

  1. Oscar dit :

    Doctor Robert…

  2. Laloose dit :

    Ouf quelqu’un a compris 🙂

  3. NM dit :

    Les mouvements unitaires sont souvent issus de scission et sont ferments de divisions… mais je ne sais pas pourquoi, là, cela ne me gène pas.

  4. Laloose dit :

    Si c’est pas de l’anti-communisme primaire ça 🙂

  5. NM dit :

    pourquoi primaire ? En outre, il ne dit pas communiste ; il se dit progressiste (et ça c’est vraiment quelque chose que je déteste!).

  6. Laloose dit :

    ah si justement, il se revendique ouvertement communiste, même s’il affirme ne plus se reconnaitre dans les choix effectués par la direction du parti. Probablement depuis que ce n’est plus lui, la direction 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :