Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose…

Bouh les méchants conspirateurs déguisés avec une kippa rouge!!!

Bouh les méchants conspirateurs déguisés avec une kippa rouge!!!

Selon une information en provenance du quotidien italien La Stampa dans son édition du 02/08, et relayée depuis dans les médias français tout au long du mois d’août (cf. notamment articles du Monde, Nouvel Observateur, et plus récemment Libération), le Vatican serait en train de travailler sur la reconnaissance des enfants de prêtres catholiques.

L’information a immédiatement été démentie par le porte-parole du Vatican, mais cela n’a manifestement pas suffi à calmer les esprits, qui s’emballent depuis sur ce sujet connexe à l’un des thèmes favoris des médias et du public touchant à l’église catholique, j’ai nommé évidemment le célibat des prêtres, et son cortège inévitable de sujets plus ou moins douteux type pédophilie ou homosexualité du clergé…

Selon La Stampa, la solution qui serait proposée par la « Congrégation pour le Clergé » (dirigée par  le cardinal brésilien Claudio Hummes et a priori en charge de  ce sujet), consisterait en une reconnaissance des enfants naturels des prêtres, avec à la clef une garantie des droits des enfants et des mères (y compris ceux liés à la succession et au bénéfice d’un héritage), les enfants pouvant même être autorisés à porter le nom de famille de leur père prêtre.

Jusqu’ici on aurait tendance à penser que cette information, si elle est confirmée, ne peut être que saluée par les différents commentateurs comme témoignant d’un souci de transparence voire de compassion à l’égard des personnes concernées (enfants et mères), sur un sujet éminemment sensible car relatif à des comportements anormaux et « scandaleux » au sens propre du terme, puisque bien éloignés des obligations morales de leur état.

Mais vous aurez compris qu’on ne berne pas ainsi nos médias, soutenus par une cohorte de citoyens enflammés et d’associations bien connues pour leur soutien entier au Vatican! Manifestement en panne de sujets malgré les rotomontades gouvernementales sur les bonus des traders, les désormais quotidiens déchirements du PS ou les vacances à la Sarkozy de Mister Obama, ces journaux se sont précipités sur une affaire facile et courue d’avance, tout le monde étant de toutes façons d’accord pour taper allègrement sur le Vatican.

Selon Slate.fr et Henri Tincq, qui nous avait habitué à mieux, cette reconnaissance se fait uniquement « pour des raisons financières » : « Il ne s’agit en effet pas de progressisme de la part de l’Eglise, mais d’éviter la ruine des diocèses ». Le Monde renchérit : « Il s’agit tout bonnement d’une défense préventive de la part du Saint-Siège ». Et Libération de marteler : l’objectif est d' »éviter […] une multitude d’actions en reconnaissance de paternité devant les tribunaux, avec les dégâts que cela entraînerait pour les finances et l’image de l’Eglise ». Bien loin donc de toute considération humaine…

Le parti-pris et le procès d’intention se poursuit, tous faisant ensuite immédiatement le lien avec les procès  pour abus sexuels ou pédophilie ayant eu lieu aux USA : « Elle (l’église) éviterait ainsi de se retrouver dans la même situation qu’aux États-Unis, où les procès pour abus sexuels de prêtres ont été une catastrophe financière pour les diocèses » (Le Monde). Comme si les deux sujets étaient liés ou avaient le moindre rapport… Si je ne m’abuse, la non-reconnaissance en paternité n’a rien à voir avec un délit réprimé par la loi, ce qui soit dit en passant n’a pas empêché deux américains de réclamer à l’église catholique américaine 10 millions de dollars de dommages et intérêt pour leur enfance gâchée, rien moins que ça.

Tout ceci ne suffisant pas, l’aspect financier est également abordé sous l’angle de l’héritage : « Avant de trancher, l’Eglise veut être assurée de ne pas y perdre. Elle entend protéger ses avoirs dans les questions de succession, autrement dit mettre en place des mécanisme distinguant les biens personnels du prêtre de ceux qui sont liés à sa fonction et qui doit rester bien d’Eglise » (Slate.fr). Comme si ce n’était pas déjà le cas… Pour autant que je sache, les biens personnels d’un prêtre ne reviennent pas automatiquement à l’Eglise à sa mort, mais bien à ses héritiers s’il en a… Et il est bien évident qu’un enfant naturel d’un prêtre, qu’il y ait reconnaissance ou non, ne sera jamais en mesure de réclamer l’église paroissiale, la girouette du clocher, ou bien le lave-vaisselle du presbytère en héritage…

Bref. Vous l’aurez bien compris : loin de vouloir « mettre fin à l’hypocrisie » (sic, et encore je vous passe les autres expressions politiquement correct du type « briser un tabou »), cette mesure ne serait qu’une façon de plus pour ces manipulateurs cupides du Vatican de protéger leurs finances et leur petit pouvoir. Vous l’aurez subodoré également car vous êtes beaux et intelligents,  mais « au cas où » nos quotidiens s’empressent de le rappeler, il n’est pas pour autant question pour le Vatican de revenir sur la « sacro-sainte » règle du célibat des prêtres, vous savez celle qui est la cause de la crise des vocations voire des actes pédophiles et tout ça… (pour les rares crétins obscurantistes non encore convaincus, vous pourrez trouver votre bonheur chez le Chafouin, à lire!).

Je vous épargnerai également la citation des commentaires de lecteurs postés sur les sites internet des journaux précités, témoignant au mieux d’une méconnaissance profonde des sujets abordés, voire le plus souvent dégoulinant d’une haine profonde envers l’église catholique. Vous méritez mieux que ça, et nous méritons mieux en tant que public que ces pseudo analyses anticléricales dans les journaux dès que ce type de thèmes est abordé. Ce sujet en particulier aurait précisément pu (et du) voler un petit peu plus haut que ça, à la hauteur de cette initiative humaine que semble vouloir prendre le Vatican, même s’il ne fait nul doute que certain(e)s pourront considérer, à juste titre, qu’elle arrive un peu tard.

Laloose.

PS1 : En plus rafraichissant, et nettement moins nauséabond, à lire également, la lettre de Benoit XVI adressée aux prêtres à l’occasion de l’ouverture de l’année sacerdotale 🙂

PS2 : Comme titre j’avais pensé initialement à « Curée sur la Curie », pas mal hein? 🙂

Publicités

6 Responses to Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose…

  1. le chafouin dit :

    Ah ces salauds de curés, quand même, ils ne pensent qu’au fric!

    Blague à part, très bon billet qui montre une fois de plus non seulement la partialité des médias, mais leur obsession à interpréter toujours les choses par un prisme humain. Les journalistes français sont-ils mus par de si bas instincts, qu’ils pensent que tout le monde agit de la mêem façon qu’eux?

  2. Oscar dit :

    « Curée sur la Curie », pas mal pas mal…Sinon, il y avait « Incurie des Curés »…

  3. Castafiore dit :

    Ce qui est marrant, c’est que l’Église catholique reste invariablement un des ennemis publics préféré des médias français…

    Ah! Elle a bon dos l’Église! …
    Remarquez, tout ceci est de notre faute.
    Nous sommes rarement aussi fermes que les musulmans par exemple, et nous sommes devenus un peu comme le souffre douleur de la classe quoi, par manque de fermeté peut être.
    Et on nous tape dessus allègrement!
    Jamais les médias français n’oseraient adopter cette ligne de conduite envers d’autres communautés religieuses de France …

  4. S1ned dit :

    Personnellement, je ne vois pas trop le lien entre pédophilie et héritage ! Depuis quand les petits garçons accouchent t’ils? A part ceci, je ne peux m’empêcher de penser au fondateur des légionnaires du christ…

  5. Laloose dit :

    @ oscar : « incurie des curés », énorme!!!

    @ chafouin : « obsession à interpréter toujours les choses par un prisme humain » : le problème n’est pas tant que les medias aient un point de vue « humain », dans l’absolu c’est leur rôle, mais plutôt dans le point de vue sytématiquement négatif, l’obsession du complot, le Da vinci style quoi…

  6. le chafouin dit :

    Ce que je voulais dire c’est que les médias s’obstinent à voir dans le Vatican un piège à rat similaire au PS…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :